Deux acceptions différentes de l'alternative

Dernière mise à jour : 13 oct. 2019

Le terme « alternative » est de plus en plus souvent employé dans la langue française, soit comme substantif, soit comme adjectif au féminin. En théorie et en bon français, une alternative est un choix qu’il faut faire entre deux propositions. Mais, en pratique, le mot est souvent employé à l’anglo-saxonne, et désigne alors l’une ou l’autre des propositions mises au choix.

Vous pourrez lire la suite de ce propos dans l'excellent site littéraire de Patrick Corneau, à la page suivante: https://www.patrickcorneau.fr/2019/08/deux-acceptions-differentes-de-lalternative-par-christian-thomsen/

Un internaute a répondu sur le site à mon interrogation en me précisant que Grévisse, référence incontestable, donnait tort à Proust. Dont acte


Il ne s'agit pas de Brassens !


Dr C. Thomsen, septembre 2019

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Michel Schneider, écrivain aux multiples talents, vient de mourir

Comment faut-il appeler un médecin qui exerce la médecine palliative ? palliatologue ou palliativiste ?